Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Au Boudoir de Candyshy

Des Vies Derrière Soi

15 Juillet 2013, 09:18am

Publié par Candyshy

Titre : Des Vies derrière soi

Auteur : Maxine Alterio

 

Prix : 18,95 €   Broché :  344 pages  

Editions : Prisma   /   ISBN : 2810404003

Date de sortie : 6 Juin 2013  

 

4

 

    En juillet 1915, le navire-hôpital Mahona emmène vers les champs de bataille 70 infirmières néo-zélandaises. Parmi elles se trouvent Meg et Addie, qui n’ont rien en commun : Meg, dont le père est alcoolique et la mère dépressive, a été recueillie par son oncle et sa tante. Elle est coquette et aime s’amuser. Addie, issue d’une famille unie et aimante, est très réservée et n’aime rien autant que la littérature.

 

Entre ces deux jeunes femmes va pourtant se nouer une amitié solide, qui résistera à toutes les épreuves. Stationnées d’abord en Égypte, elles y feront la connaissance, entre autres, de Wallace, chirurgien. Meg et Wallace tomberont amoureux tout de suite.

 

En Égypte puis en France, les deux infirmières et leurs collègues découvriront les horreurs endurées par les combattants.

 

 

Commencé le 03 juillet 2013

Fini le 07 juillet 2013

 

 

Ce que j'en pense : 

 

Lors de la masse critique Babelio, je suis tombée sur cette couverture qui m’a beaucoup plu puis le résumé a fait le reste. J’ai donc postulé et je remercie le staff de Babelio pour avoir retenu ma participation. Merci également aux éditions Prisma.

 

Le sujet de ce récit me plaisait beaucoup : des infirmières néo-zélandaises pendant la première guerre mondiale. Nous voyageons entre l’Egypte, la France, l’Angleterre en suivant la vie et les périples de ces personnes qui ont donné leur vie pour aider les soldats sur le front.

 

Nous avons plusieurs points de vue mais les deux centraux sont Meg et Addie, deux jeunes diamétralement opposées dans leur éducation et dans leur personnalité. Elles vont devenir des amies, des soutiens pour les soldats et pour elles-mêmes.

 

Meg rencontre Wallace un chirurgien, avec qui elle débute une relation passionnelle mais l’homme cache son passé. La pauvre Meg m’a fait de la peine, même Wallace. Ils s’aiment mais tout cela ne suffit pas et la guerre est un sacrée barrage. Meg est une femme forte et déterminée, un passé vraiment douloureux et triste la suit, on est touchée par sa force de caractère. Elle est joviale, pleine de vie.

 

Addie est un personnage plus timide et réservée, mais forte également. Je pense que de toute façon, ces femmes et hommes étaient plus que courageux et déterminés. On le sent dans le récit, dans leur témoignage. C’est très prenant cette dureté, cette réalité qui claque, le courage de ces personnes, ce dévouement, c’est  vraiment un gros plus dans cette lecture.

 

On les suit dans leur travail mais aussi dans leur vie, leur relation, leur problème, leur amour. On sent l’urgence dont elles font preuve. On sent le fait de ne pas avoir le temps de se plaindre, de trop réfléchir à ce qui leur arrive.

 

C’était une lecture poignante, ces champs de guerre, ces hommes mutilés, moribonds, on ne peut rester insensible. J’avoue que tout cela m’a accaparée mais je suis quand même un peu déçue de cette lecture.

 

La façon qu’a choisie l’auteur pour nous la raconter. Les chapitres sont si courts, on alterne les points de vue Addie / Meg et parfois d’autres personnages mais c’est fugace, trop rapide. On n’a pas le temps de s’appesantir sur ce qui leur arrive. J’ai trouvé cela dommage et frustrant un peu.

Nous donnant des fragments par-ci, par-là, en restant en surface (impression que j’ai ressentie). Comme si elle nous contait des brèves sur les personnes de son histoire.  Je n’ai pas pu entrer totalement dans son récit et m’attacher comme il se doit à Addie et Meg ainsi qu’aux autres personnages qui traversent ces pages. Seul Hugh a su me tirer des larmes, c’est un soldat qu’Addie croise et qui repart sur les champs de bataille. Il est blessé et sa vie est fichue. J’ai été touchée.

 

Je ressors enchantée et à un « chouilla» déçue, en manque de sentiments, chose à laquelle je m’attendais avec la situation, l’époque et le conflit. On voit les horreurs et les souffrances que l’on croise au gré des pages, on est captivé par le courage de ces hommes et de ces femmes, par leur dévotion. Mais tout de même qui ne m’ont pas fait vibrer assez, dû à ces changements trop rapides de points de vue. Je ne sais pas si j’arrive à vous expliquer comment je l’ai vécu. Pas assez pour me tirer des flots d’émotions. Une lecture agréable, il n’y a pas à épiloguer, c’est poignant tout ce qui c’est passé; or un manque subsiste : pas assez percutant  sur les personnages et ce qui leur arrive.

 

Note :hebergeur d'image

Merci à Nahe de son aide  :)

 

 

 

 

 

 

Commenter cet article

Evy 17/07/2013 15:15

Tiens, le résumé et ton billet me donne envie ! Je l'ajoute à ma wish-list !

Candyshy 26/07/2013 15:58

J'espère que cela te plaira :)
a bientôt ! bises